Break The Chains

Destinée aux hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, la campagne Break The Chains reconduite chaque année entend abaisser le nombre de nouvelles infections par le VIH. Au mois d’avril, la devise est : ne prendre aucun risque, autrement dit pratiquer le sexe à moindre risque, et aller faire le test de dépistage en mai avec son partenaire sexuel.

Break the Chains

Financée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), chapeautée par l’Aide Suisse contre le Sida (ASS) et réalisée par les cinq centres de santé gay en Suisse, les Checkpoints, cette campagne a pour objectif de sensibiliser la communauté à la primo-infection. Cette première phase qui suit l’infection par le VIH est la plus contagieuse. Les experts partent du principe qu’une majorité des infections par le VIH ont lieu au cours des quelques semaines de la primo-infection.

De nombreuses nouvelles infections par le VIH sont dues à des hommes qui pensent être séronégatifs. Entre amis, on se fait confiance et on renonce au préservatif. Beaucoup ne sont pas conscients des risques que cela implique.

Break The Chains veut réagir à cette situation, et la combattre d’année en année.