SECURION – semaines de dépistage du VIH

Avec la campagne Securion, l’Aide Suisse contre le Sida cherche à sensibiliser tous les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes aux risques de VIH potentiels et à promouvoir les différentes mesures de protection. Il s’agit de savoir quels sont les risques, comment on peut se protéger et quelle est la protection qui convient le mieux à chacun. L’objectif est d’éviter toute exposition au VIH pendant un mois pour faire un dépistage le mois suivant dans des centres sélectionnés.

Réduis le Risque

Le préservatif reste un bon moyen pour se protéger du VIH, à la fois peu onéreux et facile à se procurer. Mais il existe d’autres méthodes tout aussi efficaces. Ainsi, une PrEP (prophylaxie pré-exposition) protège d’une infection par le VIH de manière fiable. Elle consiste à prendre des médicaments contre le VIH de façon ciblée avant, pendant et après les rapports sexuels. La PrEP peut aussi être prise en continu. Pour qu’elle soit efficace, elle doit faire l’objet d’un suivi médical et la prise doit être conforme aux recommandations du médecin.

Le TasP (Treatment as Prevention) constitue une autre manière de se protéger. Le «traitement comme prévention» signifie que les personnes séropositives sous traitement efficace ne transmettent pas le VIH. Elles sont dites #undetectable.

Securion encourage tous les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes à éviter toute exposition au VIH en octobre, pendant un mois au moins, pour faire ensuite un dépistage gratuit en novembre dans des centres sélectionnés. La campagne entend aussi les sensibiliser aux nouvelles stratégies de protection. Ce sont les pénétrations anales sans préservatif avec un partenaire de statut VIH inconnu ou incertain qui représentent le plus grand risque de contracter le VIH.

Plus d’informations sur Securion : drgay.ch/securion