Commerce du sexe – travail du sexe

Les services des travailleuses et travailleurs du sexe sont fortement sollicités chaque jour en Suisse. Les clients sont nombreux à vouloir des rapports non protégés et prêts à payer plus pour cela. D’où la nécessité de respecter impérativement les règles du safer sex.

©Soziale Einrichtungen und Betriebe/Nik Spoerr

A quoi dois-je faire attention si je fais appel aux services d’une travailleuse ou d’un travailleur du sexe ?

Respectez les règles du safer sex et convenez d’un arrangement clair en matière de protection : utiliser impérativement des préservatifs et/ou des digues dentaires (protection en latex pour le sexe oral) lors de chaque rapport sexuel. Les préservatifs protègent très bien du VIH et offrent une bonne protection contre d’autres infections sexuellement transmissibles (IST). Mais il est possible de contracter une infection (syphilis, gonorrhée, chlamydias, etc.) malgré le safer sex. Ce n’est pas une honte et la plupart des IST se traitent bien si elles sont détectées à temps.

J’ai eu des relations non protégées avec une prostituée. J’ai peur de m’être infecté. Que faire?

Lorsque l’on s’expose réellement à un risque, il est possible d’éviter une infection par le VIH au moyen d’un traitement VIH d’urgence appelé prophylaxie post-exposition (PEP). Une PEP doit, néanmoins, débuter dans les 48 heures, idéalement le plus tôt possible. Il est recommandé d’appeler le numéro d’urgence PEP VIH afin de savoir si une PEP est appropriée dans son cas particulier. Dans l’attente d’une réponse, il est impératif d’utiliser des préservatifs pour chaque rapport sexuel afin de prévenir une éventuelle infection de son partenaire.

J’ai eu des relations anales avec un travailleur du sexe et le préservatif s’est déchiré. Que faire ?

Le sexe anal non protégé ou avec rupture du préservatif constitue le plus haut risque de contracter le VIH ou une autre infection sexuellement transmissible (IST). Il vous faut par conséquent prendre contact le plus rapidement possible avec le Checkpoint le plus proche ou un service d’urgence PEP VIH. Si l’on veut éviter une infection par le VIH, le traitement doit débuter dans les 48 heures et le plus tôt sera le mieux.

Le test du safer sex sur lovelife.ch vous donne des recommandations individualisées concernant votre sexualité.