Sexe occasionnel et en voyage

Vous voyagez seul/e et avez envie d’une aventure. Vous êtes en couple et prêts à céder à vos tentations sexuelles ou à payer pour assouvir vos fantasmes sexuels. Si l’on veut rentrer de vacances sans maladie sexuellement transmissibles, il est impératif de respecter les règles de safer sex et les règles ci-dessous.

©Keystone/Image Source

En voyage

J’ai eu des rapports non protégés durant les vacances et j’ai peur d’avoir contracté le VIH. Mon partenaire n’en sait rien. Que faire?

Si à son retour, l’on constate des signes d’une maladie sexuellement transmissible, immédiatement consulter un médecin ou un spécialiste en maladies sexuellement transmissibles et de la peau. En cas de maladie sexuellement transmissible contractée en vacances, informer son partenaire, même si la tâche n’est pas facile, il faut se montrer responsable. En cas d’infection, toujours utiliser un préservatif à la maison avec son partenaire, aussi longtemps que le traitement médical n’est pas terminé. Centres de conseil et de dépistage

A quoi dois-je penser en général avant un voyage?

Comme chaque pays établit ses propres formalités d’entrée et ses directives de vaccination, il est utile de s’informer en matière de santé et de sécurité.

En tant, à quoi dois-je penser avant un voyage?

Penser à prendre un contraceptif et suffisamment de préservatifs pour partir tranquille, sans avoir à se soucier de l’achat de préservatifs sur place. En fonction de sa destination, demander conseil à un spécialiste et se faire vacciner. Ne pas oublier de glisser une pharmacie de voyage appropriée dans ses bagages.

Sexe occasionnel

© Keystone

A quoi dois-je faire attention en cas d’aventure spontanée ?

On ne peut pas savoir, en voyant une personne, si elle est séropositive ou si elle a une infection sexuellement transmissible (IST). Voilà pourquoi il faut toujours respecter les règles du safer sex en cas d’incartade. Qu’il s’agisse d’une relation entre une femme et un homme, de deux hommes entre eux, à trois ou peu importe : lors d’un rapport vaginal ou anal, les préservatifs offrent la meilleure protection contre le VIH et aussi contre une grossesse non désirée. Les préservatifs et les digues dentaires (dental dams) n’offrent qu’une protection limitée contre les IST.

Se protéger en utilisant un préservatif en cas d’écart signifie adopter une attitude responsable envers soi-même et son partenaire habituel.

Je pense que mon ami a une liaison. Que faire ?

Si vous soupçonnez votre compagnon ou votre compagne d’avoir une liaison, il est raisonnable d’aborder le sujet et légitime de savoir si votre partenaire se protège, et vous protège vous aussi par la même occasion. C’est à chaque couple de décider de la manière dont il gère la question des liaisons ou du sexe occasionnel.

Le test du safer sex sur lovelife.ch vous donne des recommandations individualisées concernant votre sexualité.