Caisse-maladie

Différentes questions reviennent régulièrement en lien avec l’assurance-maladie. Tous les frais de traitement du VIH sont-ils pris en charge par l’assurance de base ou doit-on en payer soi-même une partie ? Qu’en est-il des traitements à l’étranger et des assurances complémentaires ?

L’assurance-maladie obligatoire est-elle censée prendre en charge les frais médicaux à l’étranger ?

En principe, l’assurance-maladie obligatoire ne prend en charge que les prestations fournies en Suisse. Pour des séjours temporaires à l’étranger, l’assurance de base couvre les frais médicaux d’urgence. Il y a urgence lorsqu’un traitement médical est nécessaire et qu’un retour en Suisse n’est pas envisageable. Dans ce cas sont pris en charge les soins médicaux en ambulatoire ou en milieu hospitalier ainsi que les médicaments et les analyses sur prescription médicale. Le règlement correspond au maximum à deux fois le montant du remboursement s’il avait été effectué en Suisse. (Dans des pays comme les Etats-Unis, le Canada et le Japon, où le coût des traitements médicaux est très élevé, la prise en charge par l’assurance de base n’est pas suffisante.) Si vous avez besoin d’une aide médicale dans un pays de l’UE/AELE, votre caisse-maladie prend en charge le coût des médicaments nécessaires ainsi que celui des traitements médicaux et hospitaliers. Sur place, la carte européenne d’assurance-maladie fournie par votre caisse-maladie vous permettra de ne pas devoir avancer le montant des frais.

En tant que personne séropositive, puis-je contracter une assurance de base et une assurance complémentaire auprès d’une assurance-maladie ?

Toutes les personnes domiciliées en Suisse sont tenues de s’affilier à une assurance-maladie. Les assurances ont pour leur part l’obligation de les admettre dans l’assurance de base, indépendamment de leur état de santé. L’assurance de base couvre tous les frais nécessaires au traitement du VIH. Pour ce qui concerne l’assurance complémentaire, qui est facultative, les assureurs peuvent choisir librement qui ils acceptent d’assurer, selon le principe de la liberté de contracter. A l’heure actuelle, aucune caisse-maladie ne propose une assurance complémentaire aux personnes séropositives.

Quel est le montant annuel à ma charge pour mes frais médicaux et mes achats de médicaments ?

Les assurés doivent payer un montant annuel fixe (franchise) ainsi que 10% des frais excédant la franchise. La franchise est de 300 francs par an, dans la mesure où il n’a pas été décidé d’un montant plus élevé. La quote-part annuelle se monte à 700 francs maximum pour les adultes. Cela signifie qu’un assuré déboursera au maximum 1000 francs par an pour ses frais de maladie. Aux personnes séropositives qui doivent se soumettre à des contrôles réguliers et prendre des médicaments antirétroviraux, il est conseillé de choisir la franchise la plus basse, soit 300 francs.