#undetectable: VIH indétectable et non infectieux ?

Les personnes séropositives ne sont plus infectieuses si elles suivent leur traitement antirétroviral conformément à la prescription et que leur charge virale n’est plus détectable. Elles peuvent donc avoir des rapports non protégés sans craindre de contaminer leur partenaire. Toutefois, les médicaments contre le VIH ne protègent pas des autres infections sexuellement transmissibles (IST).

Savoir que les préservatifs protègent d’une infection par le VIH, voilà qui fait partie de la culture générale depuis longtemps. Mais depuis quelques années, on connaît une autre manière de se protéger : en prenant des médicaments contre le VIH. Leur effet protecteur était déjà connu dans le cas de la transmission du virus d’une mère à son enfant. Des études ont pu prouver qu’un traitement antirétroviral suivi à la lettre abaisse la quantité de virus dans l’organisme à tel point que le virus ne peut plus se transmettre lors des rapports sexuels. Comme l’ont constaté des experts suisses en 2008 : « Les personnes séropositives ne souffrant d’aucune autre maladie sexuellement transmissible et suivant un traitement antirétroviral efficace ne transmettent pas le VIH par voie sexuelle ». Depuis, des études semblent indiquer qu’en présence d’un traitement antirétroviral efficace, d’autres IST n’ont pas d’influence sur le risque de transmission.

Trois conditions doivent être remplies pour ne plus être infectieux :

  1. Les médicaments contre le VIH sont pris régulièrement ;
  2. Les paramètres sanguins sont contrôlés régulièrement par le médecin ;
  3. Les virus ne sont plus détectables dans le sang.

Dans ces conditions, il est possible de renoncer au préservatif.Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle connaissance ou de partenaires occasionnels, la règle ne change pas : dans le doute, toujours utiliser un préservatif.

Article:
"Les personnes séropositives ne souffrant d’aucune autre MST et suivant un traitement antirétroviral efficace ne transmettent pas le VIH par voie sexuelle" (Lien PDF, Commission fédérale pour les problèmes liés au sida (CFS), 2008)

„ HIV is not transmitted under fully suppressive therapy: The Swiss Statement–eight years later ” (Pietro L. Vernazza, Edwin J. Bernard, 2016)

« Je ne suis plus infectieux! Je peux informer mes partenaires et leur ôter la crainte de s'infecter avec le VIH. Et cela me libère moi aussi de la peur d'infecter quelqu'un. »  Markus, 38 ans

Plus drgay.ch