Symptômes du VIH/sida | Primo-infection

Chez la plupart des personnes, des symptômes semblables à ceux de la grippe apparaissent à la suite d’une infection par le VIH. On appelle cette première phase « primo-infection ». Ces symptômes doivent être pris au sérieux étant donné que, d’une part, les personnes récemment infectées sont beaucoup plus contagieuses que par la suite. D’autre part, un traitement d’urgence peut parfois contribuer à une diminution des dommages causés par l’infection au VIH et à un meilleur contrôle du système immunitaire sur le long terme.

La vidéo d’information sur la primo-infection au VIH.

Par conséquent, un patient présentant des symptômes grippaux dans les premières semaines - ils peuvent apparaître quelque jours, voire quelques semaines (en principe une à quatre semaines) après la contamination - suivant des rapports sexuels non protégés avec un(e) partenaire dont il ignore le statut sérologique doit non seulement faire un test de dépistage VIH mais aussi éviter tout rapport sexuel non protégé jusqu’à obtention du résultat du test.

Symptômes fréquents lors de la primo-infection par le VIH
Peuvent apparaître ensemble et séparément

  • Fièvre
  • Fatigue, abattement
  • Sueurs nocturnes
  • Ganglions lymphatiques fortement gonflés, pas seulement au niveau du cou
  • Maux de gorge
  • Eruption cutanée

    Plus rarement :
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Diarrhée, nausée et vomissements
  • Dommages des muqueuses dans la bouche et au niveau des parties génitales

Ce tableau clinique dure généralement entre trois et dix jours, mais parfois plus longtemps.

En l’absence de traitement, l’infection par le VIH passe par trois stades successifs entre le moment de la contagion et l’apparition du sida. En savoir plus : Qu’est-ce que le sida?

Liens apparentés