Herpès

Qu‘est-ce que l‘herpès ?

L‘herpès est provoqué par le virus Herpes simplex. Il en existe deux types. L‘herpès de type 1, également appelé herpès la- bial (« boutons de fièvre »), et de type 2, l’herpès génital. Les deux types de virus peuvent causer des lésions sur toutes les parties du corps. L’herpès est très répandu : près de 90% des adultes sont porteurs du type 1, et 10 à 30 % sont porteurs du type 2.

Comment l‘herpès se transmet-il ?

L’herpès se transmet par contact corporel intime et par le sang, le sperme, le liquide pré-éjaculatoire ou les sécrétions vaginales. Le risque d’être contaminé est particulièrement important en cas de contact avec les muqueuses buccales, génitales ou anales, et il est le plus élevé, lorsque les vésicules ou les ulcères sont apparents. Toutefois, l’infection peut être transmise même en l’absence de ces symptômes.

Quels sont les symptômes et les conséquences de l’herpès ?

Les symptômes sont des vésicules accompagnées de démangeaisons et de sensations de brûlure, surtout au niveau de la bouche, des lèvres ou de la région génitale. Les autres symptômes possibles sont des douleurs au moment d’uriner, des ganglions lymphatiques enflés, de la fièvre et des dou- leurs localisées. L’infection peut également être asymptoma- tique. Chez la plupart des personnes, l’herpès ne cause pas d’atteintes graves à la santé.

La première poussée d’herpès est généralement la plus désagréable. Ensuite, le virus reste à vie dans le corps ; il peut être réactivé par différents facteurs externes, comme le stress, les symptômes peuvent réapparaître à ce moment-là.

Comment l‘herpès est-il dépisté ?

En règle générale, le médecin peut diagnostiquer l’herpès par simple contrôle visuel. Le dépistage est parfois effectué en plus par un frottis.

Comment l‘herpès est-il traité ?

L’herpès est incurable. Il est possible de traiter les symptômes, généralement par des médicaments antiviraux, qui réduisent la fréquence des récidives et la durée des poussées. Le traitement doit débuter dès l’apparition de la maladie, pour garantir la plus grande efficacité possible.

Comment éviter une (nouvelle) infection ?

Ne pas toucher les vésicules, ni les ulcères. Le cas échéant, se laver les mains. En cas d’herpès labial, s’abstenir d’embrasser ou d’avoir des rapports sexuels oraux.

Les personnes présentant les symptômes d’herpès plus de six fois par année devraient discuter avec leur médecin de l’utilité de suivre un traitement préventif.

Source : Office fédéral de la santé publique (OFSP ), Fiche d'information l'herpès, lovelife.ch